Qu’est-ce que la compassion au juste ?

En novembre dernier, j’ai eu l’occasion de rencontrer Thupten Jinpa, l’interprète officiel du Dalaï Lama pour les États-Unis.

Il venait de publier un livre déculpabilisant et d’une grande humanité « N’ayons plus peur – oser la compassion peut transformer nos vies » aux éditions Belfond.  Lors de notre entrevue je lui ai demandé de définir ce mot de compassion, aujourd’hui  un peu galvaudé et surtout réinterprété sous l’angle moraliste.

Extrait de l’entretien

M&A : Pourriez-vous nous préciser ce que vous entendez par « compassion », nous expliquer ce que cette notion représente pour vous ?

Thupten Jinpa : Voici ma définition de la compassion: c’est un sens de préoccupation naturelle qui se manifeste face à la souffrance de quelqu’un, face à quelqu’un dans le besoin.
C’est le souhait de voir la situation s’arranger. Dans certains cas, cela peut générer l’envie d’agir.
Il y a trois éléments.
D’abord, la perception d’une souffrance, d’un besoin, et sa compréhension. On est dans une relation cognitive.
Ensuite, il y a l’empathie. On se relie émotionnellement à la situation. On ne se coupe pas. On est ému par la situation.
Enfin, il y a une notion de motivation. C’est le souhait de voir la situation s’arranger.

Ces trois éléments surviennent simultanément.

La compassion, un élan naturel

Ça fait donc partie d’un élan naturel que nous avons.

Quand on parle de compassion, surtout dans une perspective religieuse, y compris dans le Bouddhisme, il y a une tendance à élever la compassion au rang d’une qualité si louable qu’elle en devient inatteignable.
Nous associons la compassion à des figures comme Mère Teresa, ou le Dalaï-Lama… Des personnes qu’on admire de loin, qui ne sont pas pertinents
dans nos vies.

L’un des points essentiels de mon livre, c’est que ça fait partie de nous.

C’est un élan naturel au même titre que la colère.
Au même titre que la jalousie.
Ou comme l’esprit de compétition, l’envie de réussir, l’ambition.

La compassion, la gentillesse sont dans notre nature.

 

Pour voir l’entretien en vidéo réalisé pour Le Monde des Religions cliquez ici.

Partager
  • 86
  •  
  •  
  •  
  •  

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.