Méditer oui… Mais comment s’y mettre ?

Si les bienfaits de la méditation sont chaque jour prouvés un peu plus par différentes études, il n’empêche qu’il n’est pas toujours facile de s’y mettre.

S’asseoir quelques dizaines de minutes, sans rien faire et sans objectif est particulièrement étrange dans un monde ou l’activité (voire l’agitation…) est une valeur centrale.

Toujours mieux à faire

Trouver le temps de méditer alors qu’on a toujours « mieux à faire » est une gageure.

Assumer le fait de ne rien faire en est une autre !

Régulièrement, des journalistes me demandent quelques conseils très pratiques pour rendre possible une pratique quotidienne.

Voici par exemple l’article paru cette semaine dans Madame Figaro. J’aime bien l’introduction qui balaye quelques a-priori :

Loin d’être réservée aux moines bouddhistes ou à cette cousine «Woodstockienne» un brin hippie, la pratique est effectivement accessible à tous. Le plus difficile est de débuter et surtout de le faire correctement.

Des conseils pratiques pour pratiquer !

Aménager un espace dédié chez soi, même très simplement : un bouquet de fleurs, une chaise ou un coussin, une image inspirante… S’aider d’enregistrements audio (les CD de Fabrice Midal publiés par Audiolib sont parfaits). Bien choisir l’heure la plus propice (matin, midi, soir ?) et s’y tenir. Se fixer une durée et s’y tenir…

Autant de conseils pragmatiques qui peuvent aider à ancrer la méditation dans son quotidien et en découvrir les beaux fruits.

Partager
  • 79
  •  
  •  
  •  
  •  

This Post Has 2 Comments

    • Marie-Laurence Cattoire Répondre

      Il y a un peu…. comment dire ?…. d’entraînement !
      D’où l’intérêt des ajustements de postures pendant les stages 😉
      Merci pour le compliment Catherine. Et bonne journée.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.