N’ayons plus peur

La semaine prochaine je vais rencontrer Thupten Jinpa, auteur d’un nouvel ouvrage au titre engageant :
N’ayons plus peur – oser la compassion peut transformer nos vies.

Thupten Jinpa est un Tibétain qui a abandonné sa robe de moine et la vie monastique à l’âge de 36 ans pour s’installer aux États-Unis et y fonder une famille.

Il écrit que ce choix fut la décision la plus effrayante de toute sa vie !

Depuis il est devenu un chercheur renommé à l’Institut des neurosciences de l’université de Stanford ainsi que le traducteur officiel du Dalaï Lama pour l’Amérique.

De la contemplation à l’action

Pourquoi cet homme, élevé dans la pure tradition tibétaine, qui devient très tôt responsable d’un grand monastère, érudit et apprécié des siens, choisit-il de tout quitter pour partir en Occident et se lancer dans la vie active ?

La lecture de son livre apporte des éléments de réponses : en premier lieu la mission qu’il s’est donnée de transmettre le sens de la compassion qu’il a reçu.

Avec ses mots et pour un public d’occidentaux. Avec simplicité et honnêteté, en se dégageant de l’aspect religieux sans rien renier de la force d’une tradition séculaire.

La compassion est au cœur des enseignements bouddhistes. Pourtant elle reste mal comprise et  souvent dénigrée. Comme s’il s’agissait d’un sentiment accessoire, d’une attitude marginale.

Thupten Jinpa pose une question de fond :

Ne pourrait-on pas imaginer que la compassion ne soit plus un secret du bonheur, mais une valeur reconnue, un principe organisateur de la société et une force motrice du changement ?

En ces temps si troubles, où dimensions politique et sociale peinent tant à aider les hommes et semblent si loin de l’essentiel, le livre de Thupten Jinpa interpelle.

Une belle rencontre en perspective

À l’occasion son unique intervention en France, organisée par l’École occidentale de méditation, j’aurai la chance d’interviewer Thupten Jinpa pour le Monde des Religions.

Rendez-vous dans quelques jours  pour découvrir en vidéo ma rencontre avec cet homme plein de bon sens.

Thupten Jinpa nous propose une méthode solide pour développer de la compassion pour nous-mêmes et ne plus avoir peur de la vie et de ses défis.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

This Post Has 2 Comments

  1. Mr. Chang Répondre

    La compassion ou la bienveillance pour les nommer ainsi, ne sont-ils simplement pas des principes essentiels à la vie ?
    Pourquoi les mettre en avant alors qu’ils sont naturellement un acte du cœur de tout être vivant.
    Pourquoi s’excuser d’être gentil et intentionné ?
    Pourquoi valoriser également de l’être ?
    Soyons.
    Tout simplement.

    • Marie-Laurence Cattoire Répondre

      Certes Mr Chang. Et pourtant, pour certains, il est parfois difficile de retrouver ce chemin vers un cœur naturellement bon… La peur d’être vulnérable, de souffrir, de se « faire avoir » ? C’est pourquoi certains exercices et certaines pratiques peuvent être très utiles pour – de nouveau – faire pleinement confiance à notre bonté naturelle. C’est ce que j’ai apprécié dans ce livre, et dans ma rencontre avec Thupten Jinpa que je partagerai bientôt sur ce blog, c’est qu’avec un langage très simple, Jinpa nous offre des méditations pour agir de manière plus juste. Bonne journée.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.