Le culte de la vitesse

Aujourd’hui, nous travaillons vite. Nous voyageons vite. Nous mangeons vite. Nous cuisinons vite. Nous prenons nos décisions à la hâte et nous faisons plus d’une chose à la fois…

[et pourtant]… la beauté de l’existence réside justement dans ses différentes tempos : le presto, le lento, le larghetto… Pourquoi ne pas offrir à chacun d’eux la place qui lui revient ?

Les pouvoirs du silence

Ces mots sont tirés du livre de John Lane Les pouvoirs du silence, édité chez Belfond.

Cet ouvrage, que je découvre en ce moment, est une ode au silence, une éloge de la lenteur mais également une analyse fine du monde du travail. Et de notre monde tout court.

John Lane nous invite à renouer avec le silence et à l’apprivoiser. Cultiver le silence, c’est enrichir sa vie, s’épanouir intellectuellement et personnellement.
En compagnie de peintres comme Cézanne et Vermeer, de poètes comme Virgile et Walt Whitman, de philosophes comme Pascal et Montaigne, il nous engage à écouter la beauté du monde. À retrouver un espace de silence propice à la créativité. À apprendre, enfin, comment vivre en accord avec soi-même.

Retrouver le goût du silence pour mieux penser et mieux agir, voilà une perspective tout à fait en phase avec les ressources de la méditation. Alors que notre quotidien se déroule dans une cacophonie permanente, cultiver le silence nous invite à enrichir notre vie, à nous épanouir intellectuellement et personnellement.

Bonne lecture.

 

 

 

 

Partager
  • 98
  • 33
  • 2
  • 2
  •  

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.