Conversations avec mon coiffeur

Il y a les livres feel good et puis il y a Tal Ben-Shahar !

Je viens de terminer la lecture de Conversations avec mon coiffeur, un précieux petit ouvrage édité chez Pocket. Et je me sens légère comme ce mois de mai qui, enfin, nous offre le soleil.

Après avoir été l’un des professeurs les plus populaires de l’université de Harvard – son cours sur la psychologie positive a rassemblé plus de 1400 étudiants – Tal Ben-Shahar a fondé la Happiness Studies Academy.

J’avais eu l’occasion de le rencontrer à Paris il y 4 ans et j’avais trouvé nos échanges passionnants.

Pour aimer la vie

Le week-end dernier mon mari m’a offert son dernier livre, un format poche dont la couverture annonce la couleur : une invitation à aimer la vie.

Comme toujours avec Tal, derrière une apparente simplicité, se cache une réflexion profonde sur la condition humaine. Cette réflexion est cette fois-ci portée par son coiffeur, Avi Peretz.

Car si Tal Ben-Shahar donne des conférences et des cours partout dans le monde, il habite à Tel Aviv et c’est là que, chaque semaine, il se fait coiffer par Avi.

Avi, le coiffeur qu’on rêverait d’avoir

Courageux et plein de bon sens, son coiffeur éclaire les difficultés et les bonheurs du quotidien. En écoutant ses clients, en les accueillant sans jugement, en partageant ses projets, Avi donne des leçons de vie qui parlent instantanément à tout un chacun. Patiemment Tal Ben-Shahar les note pendant deux ans. Il les met en regard de ce que la psychologie positive lui a enseigné. Il y est fait mention également des récentes études scientifiques qui viennent corroborer les conclusions de son coiffeur, prouvant, s’il le fallait, la sagacité de ce dernier.

Un manuel pour mieux vivre

Passionnant, ce livre aborde les différents aspects de la vie :

comment éduquer ses enfants, comment aider un ami, monter un nouveau business, faire face à l’agression, aimer sa mère, ralentir l’allure, gérer la douleur, être généreux, avoir confiance, prendre son temps… Avec une fluidité qui n’a d’égale que la modestie du principal protagoniste.

Tal Ben-Shahar dédie son livre

À tous les coiffeurs qui nous embellissent, au-dehors et au-dedans

rendant hommage à cette amitié qui s’est nouée au fil des coupes et au son des ciseaux !

Le livre se termine par l’évocation des « petits cadeaux » qu’on se transmet de génération en génération, impressions et réflexions, souvenirs et mélodies. Ces petits cadeaux qui, ensemble, nous aident à trouver la sérénité, à consentir, au milieu des inévitables tempêtes et contrariétés de la vie.

Partager
  • 100
  • 23
  •  
  • 5
  •  

This Post Has 2 Comments

    • Marie-Laurence Cattoire Répondre

      Merci pour votre commentaire Françoise. Oui je trouve que c’est un joli petit livre à offrir aux gens qu’on aime et à ceux qui ont besoin d’un peu de réconfort. Bonne soirée et bonne lecture !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.