Démêler le vrai du faux

La méditation est devenue un sujet incontournable dans les médias. Mais, alors qu’il y a encore quelques mois les articles avaient tendance à simplifier à outrance cette pratique en vogue, aujourd’hui les choses évoluent…

Ces jours derniers j’ai répondu à deux entretiens. Ces échanges font apparaître que la méditation est bien mieux connue. Et les journalistes qui m’ont interrogée se posent elles-mêmes des questions qui dépassent la simple découverte d’une nouvelle technique de bien-être.

Méditer, on s’y met ?

Aujourd’hui sort le numéro 6 du nouveau magazine Mellow. La journaliste Marie-Laurence Grézaud y signe un dossier dont le chapeau commence ainsi

Non, ce n’est pas un outil de relaxation de plus à ajouter à sa to do list déjà bien chargée !

Voilà qui fait déjà plaisir à lire.

Elle passe ensuite en revue les bonnes raisons de méditer, mais nous aide également à nous défaire de quelques idées reçues et tenaces. Avoir confirmation que méditer ce n’est pas se vider la tête, que ce n’est pas planer ou encore que, oui, nous avons le droit de nous ennuyer, cela fait du bien.

Cesser de vous prendre la tête

Vient  une interview de Fabrice Midal qui met les choses au point. Le fondateur de l’École occidentale de méditation œuvre sans relâche pour que nous apprenions à devenir bienveillant envers nous-même. Pour cela, il nous invite à cesser de nous prendre la tête pour plutôt nous mettre à l’écoute du monde. Ce qui est le geste même de la méditation.

Les (vrais) fruits de la pratique

Avoir de l’amitié pour soi, apprendre à ralentir… et à accélérer, être moins balloté par les événements sont les vrais fruits de la méditation. Et c’est ce que nous découvrons si clairement dans cet article. C’est aussi ce que nous découvrons quand nous participons à un stage de méditation. Un stage permet de comprendre en profondeur la pratique grâce à des méditations guidées, des séances de questions-réponses, des temps d’ajustement de postures, des modules d’enseignements. Avec l’apprentissage, en prime, d’un nouveau « vivre ensemble »…

De courts exercices pour goûter l’esprit de la méditation

Le dossier de Mellow reprend quelques exercices qui figurent sur le CD audio qui accompagne mon dernier livre : marcher dans la rue, s’appuyer sur la sonnerie du téléphone, écouter le silence…

J’ai beaucoup aimé  l’édito de la directrice de la rédaction, Jeanne Thiriet-Olivieri, et qui se termine par cette jolie réflexion :

Vous apprendrez peu à peu la pleine présence. Au bonheur comme à la souffrance. Quelle chance !

Démêler le vrai du faux

Quelques jours plus tôt, c’était Madame Figaro qui me sollicitait pour démêler le vrai du faux. La journaliste Louise Ballongue m’a écoutée avec attention pour éclairer ses lectrices sur ce qu’est réellement cette pratique ancestrale qui, avant nous, a déjà aidé des millions de pratiquants. La méditation se passe dans la tête et pas dans le corps ? Faux ! La méditation nous met dans un état second ? Faux ! Si on est d’un naturel calme, pas besoin de méditer ?… Vrai ou faux ? Éléments de réponse à découvrir dans l’article du 11 octobre dernier.

Partager
  • 81
  • 22
  • 12
  • 6
  •  
  •  
    121
    Partages

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *