L’amour est plein d’intelligence

L’amour est plein d’intelligence

Nous avons peu à peu distingué le corps de l’esprit, les séparant en deux entités « complémentaires », l’esprit étant associé au cerveau et le corps devenant un outil qu’il faut – au mieux – entretenir. De la même manière, nous avons progressivement séparé le sentiment de l’intelligence. Ainsi, aujourd’hui, nous considérons que tout ce qui est sérieux, raisonnable, responsable est du ressort de l’esprit, de l’intelligence, et nous laissons au cœur les affaires sentimentales, les émotions, les passions irraisonnées, allant jusqu’à croire que « l’amour est aveugle ». Les romans d’amour, même…suite... →
Ne rien faire pour laisser venir le monde

Ne rien faire pour laisser venir le monde

Ne rien faire Souvent, on me pose la question de savoir comment, en décidant juste de s'asseoir quelques instants immobile, en silence, on peut entrer en rapport au monde. En quoi ne rien faire pourrait nous aider à mieux voir le monde, à le comprendre et à agir plus justement ? Ne rien faire pour agir mieux Hier soir en rentrant d'une longue journée de travail, j'ai sorti de ma bibliothèque un petit livre, acheté il y a quelques années, et pas encore lu : "Les aphorismes de Zuraü" de Franz Kafka. Les…suite... →
L’esprit humain est frondeur et imprévisible

L’esprit humain est frondeur et imprévisible

Enfant déjà, j'aimais regarder comment courait mon esprit. Quand je réalisais que j'étais partie dans une pensée ou une autre, je prenais plaisir à remonter le fil : qu'est-ce qui, au départ, m'avait amenée jusqu'à ce point de rêverie ? Comment les pensées s'étaient-elles enchainées l'une après l'autre pour m'emporter aussi loin ? J'adorais ce jeu. J'avais l'impression de remonter le temps, un temps riche et fulgurant, qui me montrait la vélocité de l'esprit humain. L'esprit nous promène Ainsi sans qu'on y prenne gare, notre esprit nous balade sans cesse, parvenant souvent à…suite... →
La méditation n’est pas un produit de consommation de plus

La méditation n’est pas un produit de consommation de plus

Une figure solide et sans compromis Lors de sa toute première visite en France, j'ai eu la chance de rencontrer le 17ème Karmapa, reconnu par le Dalaï Lama dès l'âge de 14 ans, et devenu symbole du Tibet en exil. Sa parole directe et sans compromis a nourri un entretien de 4 pages paru dans Le Monde des Religions n°78. Extrait : En Occident la méditation connaît un engouement, en grande partie grâce aux scientifiques. Que pensez-vous du succès de ce que l’on appelle « pleine présence » (mindfulness) ? Beaucoup de mes…suite... →
Voir le monde

Voir le monde

Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages mais à avoir de nouveaux yeux. Marcel Proust Méditer c'est apprendre à "avoir de nouveaux yeux", à rafraîchir son regard. Quand tout est confus, comme voilé par un brouillard, laissant place à l'indécision, se poser et pratiquer permet de retrouver une vision plus claire, plus nette. Méditer n'est donc pas fermer les yeux sur le monde, pour s'enfermer dans une bulle quelques instants, mais bien au contraire s'ouvrir aux situations. Faire silence Pendant un moment, nous faisons silence, nous restons…suite... →
Le culte de la vitesse

Le culte de la vitesse

Aujourd'hui, nous travaillons vite. Nous voyageons vite. Nous mangeons vite. Nous cuisinons vite. Nous prenons nos décisions à la hâte et nous faisons plus d'une chose à la fois... [et pourtant]... la beauté de l'existence réside justement dans ses différentes tempos : le presto, le lento, le larghetto... Pourquoi ne pas offrir à chacun d'eux la place qui lui revient ? Les pouvoirs du silence Ces mots sont tirés du livre de John Lane Les pouvoirs du silence, édité chez Belfond. Cet ouvrage, que je découvre en ce moment, est une ode au…suite... →
N’ayons plus peur

N’ayons plus peur

La semaine prochaine je vais rencontrer Thupten Jinpa, auteur d'un nouvel ouvrage au titre engageant : N'ayons plus peur - oser la compassion peut transformer nos vies. Thupten Jinpa est un Tibétain qui a abandonné sa robe de moine et la vie monastique à l'âge de 36 ans pour s'installer aux États-Unis et y fonder une famille. Il écrit que ce choix fut la décision la plus effrayante de toute sa vie ! Depuis il est devenu un chercheur renommé à l'Institut des neurosciences de l'université de Stanford ainsi que le traducteur officiel…suite... →
La fin de la plainte

La fin de la plainte

Quand l'esprit n'est plus occupé de ses soucis, de son savoir, de ses pensées ou de ses angoisses, il est prêt à inverser le présent... Il est tourné vers l'action au-dehors, il est donc prêt à toutes les formes de relations. Parce qu'il a cessé de se préoccuper et de se contempler, il ne perd plus rien de ses forces ou de son intelligence, il les économise pour les investir dans son rapport aux choses ou aux êtres, au monde. François Roustang, La fin de la plainte Hypnothérapeute, François Roustang est mort le…suite... →
La bataille de l’attention

La bataille de l’attention

La bataille de l’attention, voilà comment le directeur général d'une très grande agence de publicité nommait un des nouveaux enjeux des publicitaires. J'étais invitée il y a deux semaines à un workshop passionnant sur les nouveaux influenceurs. Cette conférence présentait toutes les techniques, les trucs et les astuces qui se développent chaque jour pour gagner cette bataille. L'objectif : capter notre attention au sein du fléau de l'infobésité (à savoir l'obésité de l'information) que nous subissons aujourd'hui. Après le patron de TF1 qui prétendait vendre " du temps de cerveau disponible " nous…suite... →
Au Musée Guimet avec Fabrice Midal

Au Musée Guimet avec Fabrice Midal

Au début du mois j'ai eu la plaisir d'être invitée par les éditions Leduc à une visite privée du Musée Guimet. Une visite très particulière puisque guidée par ... le philosophe et enseignant de méditation Fabrice Midal ! En effet, Fabrice vient de publier un livre Transformez votre vie grâce au Bouddha dans lequel la part belle est faite aux images du Bouddha. Certaines sont exposées au célèbre musée national des arts asiatiques : statues, sculptures, thangkas, peintures anciennes... Un parfum d'école buissonnière Accueilli un matin de la semaine, notre petit groupe de…suite... →
Rencontre inspirante avec le 17ème Karmapa

Rencontre inspirante avec le 17ème Karmapa

Au mois de mai dernier, Ogyèn Trinley Dorjé, 17ème Karmapa et chef spirituel tibétain venait pour la toute première fois en France. J'ai eu la chance exceptionnelle de pouvoir le rencontrer et de lui poser quelques questions sur l'engouement - parfois étonnant - que connaît la méditation aujourd'hui en Occident. Ses réponses sont percutantes et invitent toutes, en premier lieu, à retrouver le chemin naturel de notre humanité, par exemple : « Aimer sa mère et aimer le monde participent du même élan de compassion. Chaque être humain naît avec cette disposition naturelle…suite... →
Peut-on apprendre à aimer ?

Peut-on apprendre à aimer ?

La plupart du temps, nous oublions que nous avons un cœur. Au fond, qu'est-ce-qu'aimer ? Quand nous tombons amoureux, ou quand nous mettons au monde un enfant, nous découvrons que notre cœur est vaste et capable d’un amour sans limite... Mais dans la vie de tous les jours, nous oublions souvent cette faculté à nous ouvrir à l’autre et à vouloir son bonheur. Nous pensons que pour faire face aux difficultés, au chagrin, à la douleur, à la méchanceté, il vaut mieux s’armer, se protéger, se fermer. Et c’est ainsi que nous abordons…suite... →
La musique et le silence

La musique et le silence

J'ai rencontré Lama Gyurme en 2007, alors que j'organisais un séminaire pour l'Ecole occidentale de méditation. La douceur de ce moine bouthanais est remarquable. Sa voix chante naturellement, ses gestes sont précis, son regard accueille et rassure. Au fil des années, nous avons tissé des liens d'amitié et c'est toujours avec un grand plaisir que je lui rends visite en Normandie ou à Paris. Méditation et action, un exemple ! Grand pratiquant de méditation, ce maître bouddhiste a un rapport sain et direct à l'action. Il n'est pas rare de le voir bricoler,…suite... →
Dire oui à la peur, à la tristesse, à l’amour

Dire oui à la peur, à la tristesse, à l’amour

La semaine dernière j'ai eu la chance de rencontrer Tara Brach, auteure de L'acceptation radicale que vient de publier Belfond. A l'occasion de la sortie de son livre Tara Brach donnait une conférence à Paris, organisée par l'ADM (Association pour le Développement de la Mindfulness). La conférence de Tara Brach Je venais de terminer la lecture de l'ouvrage et j'étais très impatiente de faire la connaissance de cette américaine. Professeure de méditation, psychologue clinicienne et mère de famille, Tara Brach propose une voie précise et concrète pour s'accepter pleinement. En réalité, plus qu'une…suite... →
La méditation pour avoir confiance ?

La méditation pour avoir confiance ?

Et si ce dont nous manquions le plus était la confiance ?  Et si ce qui nous faisait le plus défaut était une forme de confiance primordiale en la vie, en la situation, en le monde ? Une confiance qui nous permette de cesser de nous inquiéter chaque matin et d'arrêter d'envisager l'existence comme un défi insurmontable ? La confiance peut s'apprendre J'ai découvert il y a peu qu'il existait des pratiques de méditation pour développer la confiance. Ces méditations sont adaptées à nos quotidiens de femmes et d'hommes actifs et sont aujourd'hui…suite... →
Relations sociales et professionnelles : et si on essayait la bienveillance au travail ?

Relations sociales et professionnelles : et si on essayait la bienveillance au travail ?

En septembre 2015, j'ai publié un ouvrage sur la méditation de la bienveillance. J'aimerais aujourd'hui partager avec vous mon constat sur l'état des relations humaines dans le monde du travail, à partir du quotidien d'une chef d'entreprise. Le phénomène de la double injonction Le monde du travail est de plus en plus souvent jalonné de ce que nous pourrions nommer des « missions impossibles ». Si cette expression a donné son titre à une délicieuse série télévisée de la fin des années 1960, elle s’avère d’une réalité un peu moins « glamour »…suite... →
La méditation au Palais Brongniart

La méditation au Palais Brongniart

Nous étions plus de 400 à nous réunir les 14 et 15 mai 2016 au Palais Brongniart pour pratiquer la méditation et partager notre expérience. Emmenés par le fondateur de l'Ecole occidentale de méditation, Fabrice Midal nous avons pratiqué. Aussi bien la présence attentive, la bienveillance aimante que de nouvelles pratiques liées à la confiance. C'est tellement rare et beau 404 personnes qui se rassemblent dans le silence. Un public plongé dans l'attention douce et bienveillante, dans l'accueil aux autres et au monde. Le lieu sacré de la finance (ancien Palais de la…suite... →
Le premier hub de la méditation au Palais Brongniart

Le premier hub de la méditation au Palais Brongniart

Imaginez le Palais Brongniart (anciennement la Bourse de Paris) accueillant des centaines de personnes qui souhaitent apprendre la méditation ! Voilà l'événement qui se déroulera les 14 et 15 mai prochains grâce à l'Ecole occidentale de méditation qui organise le premier grand rendez-vous entièrement dédié à la pratique de la méditation. Présence attentive, Bienveillance aimante et pratiques sur la Confiance seront présentées et transmises par Fabrice Midal, principal enseignant de méditation en France, philosophe et auteur à succès. Fondateur de l'Ecole occidentale de méditation - qui fête ses 10 ans cette année -…suite... →
La méditation m’a fait un beau cadeau : la bienveillance

La méditation m’a fait un beau cadeau : la bienveillance

La journaliste Aurélia Blanc vient de boucler un article de 8 pages sur la méditation pour le Hors-Série Santé des principaux titres de la presse régionale : Ouest-France, Sud-Ouest, Le Parisien, La Voix du Nord... Pour cela elle a mené une enquête très fouillée sur les raisons du succès de la méditation en France et sa solide implantation aujourd'hui. Aurélia Blanc explique ainsi que c'est grâce à l'œil de la science que cette pratique millénaire est sortie de l'ornière de l'ésotérisme voire du sectarisme dans laquelle on pouvait encore la confiner il y…suite... →
Méditation, la voie du dialogue

Méditation, la voie du dialogue

Tel est le titre du très bel article qu' Elizabeth Marshall (La Vie) a consacré à la première journée dédiée à la méditation et organisée au Théâtre du Châtelet le 11 novembre dernier : Tous réunis au Théâtre du Chatelet " Bouddhistes et chrétiens, scientifiques, artistes, enseignants… ils étaient tous réunis au théâtre du Châtelet, à Paris, pour une journée inspirée. Trouver en soi l’espace du cœur, de la paix intérieure tout en restant connecté avec le monde, garder le fil de l’essentiel dans nos journées éparpillées, ne pas nous laisser déborder par…suite... →
Le travail

Le travail

Le travail est-il un effort intellectuel ou un engagement physique ? Est-il une démarche de l'esprit ou une manière de nous relier corporellement au monde C'est une question éminemment intéressante... En l'espace d'à peine deux générations, une grande partie des métiers et des savoir-faire se sont spécialisés sur une concentration mentale, liée à un puissant appareillage informatique, et qui oublie le corps, qui nous fait oublier que nous avons un corps... Cette fâcheuse tendance à croire l'esprit supérieur eu corps Et le travail n'est pas le seul lieu où l'avènement de l'intellectuel a…suite... →
Offrir de la sollicitude, de l’attention, de l’affection

Offrir de la sollicitude, de l’attention, de l’affection

Donne toujours plus que tu ne peux reprendre. Et oublie. Telle est la voie sacrée -  René Char Face à quelqu’un qui souffre, nous nous sentons souvent démunis ; nous ne savons que faire pour l’aider, imaginant qu’il faudrait être plus généreux, plus intelligent, plus psychologue… Mais en réalité, le plus beau cadeau à lui faire est d’être plus… présent ! La pleine présence contient en elle attention et sollicitude. Être auprès de quelqu’un qui souffre, assis à ses côtés, dans une pleine écoute de la situation est ce que nous pouvons offrir…suite... →
Petite bibliothèque à l’intention des amoureux de la méditation

Petite bibliothèque à l’intention des amoureux de la méditation

Merci à Claire Séjournet, journaliste pour FemininBio d'avoir accueilli mon deuxième livre dans sa sélection, aux côtés de Fabrice Midal, Etre au monde 52 poèmes pour apprendre à méditer, et de Jack Kornfield, La sagesse du coeur,  c'est chic ! Voici ce qu'elle en dit : La méditation de la bienveillance "Difficile d'accepter les contrariétés du quotidien, qui nous poussent plus vers la violence que la bienveillance. Pourtant, vivre dans l'intelligence du cœur, c'est bon pour notre moral comme notre santé et tellement plus rayonnant pour les autres ! Ce livre très complet…suite... →
Bien démarrer la journée

Bien démarrer la journée

Il y a quelques jours, Ophélie Ostermann, journaliste chargée de la rubrique "bien être" pour Madame Figaro me demandait si la méditation m'aidait à bien démarrer ma journée. J'ai trouvé très intéressant de regarder alors comment cette pratique profonde pouvait devenir une ressource à différents moments de la journée et rendre notre quotidien plus "éveillé" ! Voici l'article qu' Ophélie Ostermann a publié : Stress dès le réveil, trajets interminables... Nous ne sommes pas toujours dans de bonnes conditions pour débuter la journée. Heureusement, quelques exercices de méditation simples peuvent aider à s'y…suite... →
Passer de l’étranger au familier

Passer de l’étranger au familier

Développer de la bienveillance aussi... envers soi ! En nous familiarisant avec nos comportements, nos imperfections, nos petites manies comme avec nos grands élans, en les regardant avec humour et bienveillance, la pratique de la méditation nous aide à développer une véritable amitié pour nous-même. Il est important de comprendre qu’éprouver amour et compassion envers soi-même ne veut pas dire que vous renforciez votre ego ou votre orgueil. Cela signifie que vous traitez chaque être, y compris vous-même, de manière semblable et juste. Avec équanimité ! Dalaï-Lama Être bon avec soi Être bon…suite... →
A nouvelles souffrances, nouvelles pratiques

A nouvelles souffrances, nouvelles pratiques

Le Monde des Religions sort un numéro dédié aux sages de notre temps. On y (re)découvre à quel point la spiritualité est vivante, incarnée et ancrée dans notre époque. J'ai eu la chance de pouvoir y contribuer au travers d'un entretien avec le maître zen vietnamien Thich Nhat Hahn. Lors de cette rencontre, je l'ai l'interrogé sur la manière de transmettre les enseignements de la méditation aujourd'hui. Un monument de compassion Thich Nhat Hanh a résisté pendant des années aux persécutions dans son pays le Vietnam. En 1966 le gouvernement communiste le contraint…suite... →
Moine ou homme d’action ?

Moine ou homme d’action ?

Rencontrer Matthieu Ricard c'est d'abord être touché par sa gentillesse, par son accueil sans jugement, ouvert, large. Ce n'est pas pour rien que ce moine bouddhiste est une des personnalités les plus aimées des Français ! Et puis c'est aussi découvrir un homme d'action, à l'agenda chargé mais extrêmement organisé. Moine ou photographe ? Il photographie depuis quarante ans les maîtres spirituels, la vie dans les monastères, l'art et les paysages du Tibet, du Bhoutan et du Népal. Depuis 2000, il fait partie du Mind and Life Institute, qui facilite les rencontres entre…suite... →
Une émission de radio placée sous le signe de la bienveillance

Une émission de radio placée sous le signe de la bienveillance

Depuis lundi dernier, France Inter  fait la part belle aux contes avec la toute nouvelle émission animée par Noëlle Breham La nuit est à vous. De 23h à 1h du matin, du lundi au vendredi, Noëlle Breham ouvre l'antenne aux auditeurs. Dans l'ambiance feutrée de la nuit, à l'heure des confidences radiophoniques, l'animatrice aborde dans son émission les grands thèmes de la vie en mêlant l'imaginaire de contes racontés aux micros par ses invités, et les témoignages des auditeurs qui interviennent en direct. Un conte c'est fait pour distraire, s'évader, s'amuser, mais ça…suite... →
Dernières épreuves avant impression

Dernières épreuves avant impression

Mon éditrice m'a envoyé ce matin les « épreuves avant impression ». Quel plaisir de découvrir la dernière version d’un livre avant son départ en imprimerie, de voir tous ces mots soudain ordonnés dans les pages qui se numérotent, ces phrases encadrées qui interpellent et détaillent, ces illustrations qui viennent ponctuer l’évidence d’une pratique toute simple et essentielle : la méditation de la bienveillance. Tel est le titre de mon deuxième ouvrage qui sortira le 11 septembre prochain en librairie. Pourquoi écrire un livre sur la bienveillance ? Bien que nous soyons tous…suite... →
Les moments vides

Les moments vides

Agendas, journées, vacances, travail, vie sociale, soirées, smartphones, disques durs… Tout est  rempli à ras-bord… Quand j'étais enfant... Quand j'étais enfant, dans le Périgord, j'aimais passer la fin de journée chez mes voisins paysans qui s'asseyaient dans le cantou, et restaient là, sans parler, sans presque bouger, regardant le feu, après une longue journée de travail. J'adorais ces moments vides, où aucun geste ni parole ne s'imposent ni ne vient gêner une quiétude bien méritée. Après avoir couru Aujourd'hui, après avoir couru tant d'années, je retrouve (enfin) le goût de ces moments où…suite... →
Un dîner avec Chade Meng Tan

Un dîner avec Chade Meng Tan

Devine qui vient dîner ce soir ? Lors de la sortie de son livre "Connectez-vous à vous-même", j'avais eu le plaisir de recevoir à dîner Chade Meng Tan, le drôle d'ingénieur qui a introduit la méditation chez Google il y a quelques années, jusqu'à y consacrer sa vie aujourd'hui. Mon job est d'illuminer les esprits, d'ouvrir les cœurs, de créer la paix dans le monde" déclare-t-il en riant. Après avoir été dans les meilleures ventes du New-York Times dès sa publication aux Etats-Unis, son livre "Connectez-vous à vous-même" est sorti en France en…suite... →
Comment expliquer la méditation aux enfants : la pratique des petits cailloux

Comment expliquer la méditation aux enfants : la pratique des petits cailloux

L'année dernière j'ai eu la chance de rencontrer le maître zen vietnamien Thich Nhat Hahn et de pouvoir lui poser quelques questions qui me tenaient à cœur. Son livre "Prendre soin de l'enfant intérieur" venait de paraître et sa lecture avait beaucoup éclairé ma compréhension de la bienveillance. Le ton, extrêmement simple et d'une grande tendresse, m'avait donné l'envie d'en connaître davantage sur le travail de ce grand maître de la compassion. Je souhaitais notamment savoir comment il introduit la méditation auprès des enfants qui viennent chaque été visiter son monastère du sud-ouest…suite... →
Le philosophe qui médite

Le philosophe qui médite

Avec Fabrice Midal, le philosophe qui médite. J'ai rencontré Fabrice Midal pour la première fois il y a un peu plus de 10 ans, lors d'un séminaire de méditation qu'il dirigeait. J'avoue que lorsqu'il nous a parlé de Chrétien de Troyes et de l'esprit de la chevalerie je me suis trouvée "désarçonnée" mais aussi grandement soulagée. Si j'aimais la méditation, si j'avais envie de la pratiquer, je n'étais pas pour autant obligée d'adopter des coutumes asiatiques ou d'adhérer à un folklore - si beau soit-il - tibétain, japonais, chinois ou vietnamien ! Redécouvrir…suite... →
L’amour qui guérit

L’amour qui guérit

Je viens de finir les épreuves du livre L'amour qui guérit de Sharon Salzberg qui sortira en librairie le 22 janvier prochain. J'ai rencontré Sharon il y a deux ans, lorsqu'elle est venue en France donner une conférence pour l'École occidentale de méditation. Ne connaissant d'elle que la photo de presse "officielle" très souriante et apprêtée, j'ai d'abord été surprise de rencontrer une femme qui semblait très fatiguée presque un peu bougon. Mais dès que j'ai commencé à parler avec elle, j'ai senti l'immense gentillesse qui l'anime. J'ai senti aussi combien cette femme…suite... →
J’ai rencontré un homme (vraiment) gentil !

J’ai rencontré un homme (vraiment) gentil !

Il y a deux semaines, j'ai rencontré Tal Ben-Shahar. Quelques jours auparavant j'avais lu son dernier livre "Choisir sa vie". Porte-parole de la psychologie positive, Tal Ben-Shahar a enseigné à l'université de Harvard. Le succès de son cours fût tel qu'il y gagna le surnom de "professeur du bonheur". En commençant la lecture de son quatrième ouvrage, j'étais un peu perplexe : je retrouvais ce style américain dans lequel tout doit être efficace, prouvé scientifiquement et au service de la réussite personnelle... Et puis peu à peu, j'ai découvert quelque chose de plus…suite... →
Du silence, prescrivez-leur du silence !

Du silence, prescrivez-leur du silence !

Si j'étais médecin et qu'on me demandait mon avis sur les hommes je répondrais : du silence, prescrivez-leur du silence ! Cette phrase de Soren Kierkegaard prend aujourd'hui plus que jamais tout son sens. Tal Ben-Shahar, professeur de psychologie positive à Harvard (et que je vais rencontrer cette semaine !) recommande dans son dernier ouvrage  d'éliminer un peu de bruit de notre vie, de faire plus de place au silence. Un conseil simple qu'il est plus que temps de suivre ! Le silence crée de l'espace, donne de la place aux personnes et…suite... →
Les illustrations de Michel Pinosa

Les illustrations de Michel Pinosa

Si vous avez vu le film Ivre de femmes et de peinture vous connaissez presque Michel Pinosa... tant il ressemble au héros de ce biopic, Jang Seung-Ub, un peintre coréen du XIXème siècle, talentueux, bourru, libre des carcans sociaux et entièrement animé par son amour de l'art. J'apprécie le travail de Michel, et ses expositions, depuis de nombreuses années mais je dois dire que quand il a réalisé ses premières encres pour les ouvrages de Sylvain Tesson, j'ai véritablement découvert la poésie de ces paysages, de ces fleurs et... de ses insectes !…suite... →
La matinale de France Inter

La matinale de France Inter

Véritable institution de toutes les radios françaises, terrain d'une implacable course à l'audience, la sacralisation de la matinale est une spécificité très française. Aux Etats-Unis, en Italie, au Royaume-Uni ou en Allemagne, c'est la télé qui fait office de réveille-matin. Chez nous, quelque 9 millions de personnes sont pendues à leur radio, avec un pic d'audience qui, en une vingtaine d'années, s'est déplacé de 7 heures à 8 heures (Source LeMonde.fr). Autant dire que quand Lucie, l’assistance de Estelle Schmitt m’a contactée pour venir parler de la méditation à la Matinale du week-end,…suite... →
Top départ des envois presse !

Top départ des envois presse !

Ca y est, mon livre est imprimé ! Les premiers envois presse dédicacés ont eu lieu ce matin, chez Leduc Editions. Quelle joie de le tenir entre mes mains, de le voir fini, enfin, "en vrai". Les illustrations de Michel Pinosa sortent vraiment bien, elles rendent plus direct et ludique le propos. C'est étonnant de relire certains chapitres et de s'apercevoir qu'ils ne m'appartiennent plus du tout, qu'ils ont leur propre existence à présent. Les équipes de Leduc me disent que c'est normal, que pour les auteurs, chaque livre qui sort est un…suite... →
Rencontrer Thich Nhat Hanh

Rencontrer Thich Nhat Hanh

Pour un bouddhisme engagé Au mois de février dernier, j'ai eu l'occasion de rencontrer un maître rare et passionnant : Thich Nhat Hanh, figure majeure du bouddhisme engagé. Contraint à l'exil, à cause de la guerre qui ravageait son pays le Vietnam, Thay (maître en vietnamien) s'est réfugié en France. Il y a créé un des monastères les plus importants aujourd'hui, le Village des Pruniers. Plum Village Je m'y suis rendu pour découvrir les pratiques de méditation en action qu'il transmet aux laïcs comme à ses disciples. J'ai pu le rencontrer et l'interviewer…suite... →
  • 1
  • 2